022 361 33 00

Implantologie

FAQ

L’implantologie orale – ou implantologie dentaire – permet de reconstituer les éléments dentaires perdus, par l’insertion de vis en titane (racine de dent artificielle).

Tout comme une maison est soutenue par ses fondations, la couronne d’une dent (la partie blanche) est soutenue par une racine (cachée sous la gencive).

Lorsqu’une dent est enlevée, la seule façon de la remplacer (sans détruire les dents voisines avec un bridge) est de remettre une dent (la maison) qui repose sur un implant (la fondation).

Implantologie Nyon

En présence de directions précises, il est possible, en une seule séance, d’appliquer soit les implants, soit les dents qui leur sont rattachées et, par conséquent, de permettre déjà une mastication normale après l’implantation (procédure d’implantation en mise en charge immédiate).

Il vous manque une dent?

Désormais, on n’a plus besoin de se faire limer des dents saines pour faire un bridge, un implant peut efficacement remplacer la dent manquante sans toucher les dents voisines.

Il vous manque des molaires?

La perte d’une ou plusieurs molaires provoque une déficience grave de la capacité de mâcher, et souvent, le bridge n’est pas possible. Il ne vous reste alors que de recourir à une prothèse partielle qui ne sera jamais stable, fonctionnelle et esthétique comme les dents perdues.

Les implants dentaires remplacent les molaires disparues d’une manière plus stable et durable, avec un confort égal aux dents naturelles.

En utilisant les dents entièrement en céramique, l’esthétique est aussi entièrement restaurée.

Ainsi, vous pourrez manger tout ce que vous voulez goûter.

  • Les implants, sont-ils sûrs?

Des études scientifiques ont montré que plus de 90% des implants étaient en parfait état, même après 10 ans. Il n’y a pas d’autres traitements dentaires qui peuvent prétendre aux mêmes taux de réussite.

  • Vous êtes édenté? (Manque de toutes les dents)

Ne vous contentez pas d’une prothèse dentaire mobile qui a besoin de se stabiliser avec de la colle et qui vous couvre tout le palais, en enlevant le goût des aliments. Il suffit de 4 à 6 implants pour revenir à avoir des dents fixes en 24 heures. Lisez la section sur l’implantologie guidée par l’ordinateur et le protocole de mise en charge immédiate, et vous vous enthousiasmerez à l’idée d’avoir rapidement et sans subir de souffrance à nouveau des dents fixes.

  • Quelles sont les alternatives aux implants:

Le dentier ou le bridge fixe est la voie classique pour remplacer des dents manquantes. Avec la technologie des implants, ces solutions sont presque obsolètes.

  • Si je ne remplace pas les dents que je j’ai perdues?

Perdre une dent et ne pas penser à la remplacer ou penser à la remplacer après quelques années a des conséquences parfois difficiles à résoudre.

Les dents voisines se déplacent.

Les dents de l’autre mâchoire, ne trouvant pas de dents sur lesquelles claquer, sortent lentement de l’os.

L’os où se trouvait la dent perdue disparaît, rendant, après quelques mois, l’insertion d’un implant plus complexe.

Insérer tout de suite un implant dentaire empêche le mouvement des autres dents, permet de préserver l’os et de rétablir immédiatement la mastication, et avec elle le sentiment de confort et de sécurité à chaque instant de la journée.

  • Les implants, de quoi sont-ils faits?

Les implants actuels sont un alliage de titane (certains d’oxyde de zirconium), qui garantit une parfaite acceptation par le corps (biocompatibilité).

  • Le rejet est-il possible?

Non, la biocompatibilité des implants en titane est de 100%.

  • Existe-t-il des cas d’échec?

Oui. Dans un pourcentage extrêmement faible (environ 3%), l’ostéo-intégration (l’union) entre l’implant et l’os peut ne pas fonctionner. Dans ces cas, il suffit de remplacer l’implant. Ce remplacement est effectué gratuitement.

  • Peut-il y avoir des problèmes à long terme?

Le plus sérieux problème qu’on pourrait avoir autour d’un implant est une infection.

De la même façon qu’il est possible d’avoir une infection autour d’une dent (parodontite) causée par l’accumulation de bactéries suite à une hygiène non correcte, il est également possible d’avoir une infection autour d’un implant (périimplantite), si vous ne mettez pas en œuvre des mesures d’hygiène quotidiennes correctes. En d’autres termes, si vous vous nettoyez correctement les dents et vos implants, le risque de complications à long terme est très faible.

  • Peut-il y avoir des complications liées à l’intervention?

La pose d’un implant est un traitement doux, beaucoup moins traumatique de l’extraction de la dent. Toute complication générique est tout à fait comparable à tout autre traitement dentaire.

Des complications locales spécifiques peuvent être liées à la possibilité d’exposer le sinus maxillaire ou au traumatisme de certains nerfs. Un planning de traitement correct et précis minimise ces risques.

Tout le monde peut-il avoir des implants?

Non. Dans certaines situations les implants sont contre-indiqués.

– Certaines contre-indications sont absolues, c’est-à-dire qu’elles interdisent catégoriquement l’utilisation d’implants, telles que la prise de certains médicaments (comme les bisphosphonates pour le traitement de l’ostéoporose), la radiothérapie de la mâchoire dans le traitement des tumeurs, des formes graves de l’hémophilie et de graves troubles psychiatriques.

– Ensuite certaines contre-indications sont relatives, c’est-à-dire qu’elles peuvent être résolues et permettent ensuite d’insérer des implants, comme une bonne hygiène bucco-dentaire (absence de maladie des gencives et de carie dentaire), le contrôle de la glycémie (diabète), des troubles métaboliques et de coagulation.

– Certaines situations locales nécessitent un traitement préventif à la pose des implants, comme la résolution d’une infection ou un faible volume osseux (voir la section sur l’augmentation osseuse).

– Certaines situations n’excluraient pas l’utilisation des implants mais augmentent le risque d’échec, telle qu’une utilisation excessive de tabac.

  • Comment se passe l’intervention?

L’étape préliminaire sert à recueillir des informations sur l’état de santé et la situation locale de la zone qui hébergera l’implant : la taille et la densité osseuse, la qualité et la qualité de la gencive, la relation avec les dents voisines et antagonistes, le rapport de la zone de l’implant avec les structures anatomiques délicates, comme les nerfs et le sinus maxillaire.

Une fois que les informations ont été élaborées sur le plan du traitement, on parle avec le patient des alternatives possibles et des risques spécifiques, et on trouve ensemble la solution la plus satisfaisante, on peut alors programmer la séance pour l’opération.

La chirurgie se fait dans le cabinet dentaire avec une anesthésie locale. A l’aide d’instruments spéciaux, le chirurgien prépare l’emplacement de l’implant d’une manière délicate et sans provoquer de gêne. L’activité normale peut être reprise dès le lendemain.

Les conséquences de l’opération sont très légères bien qu’un léger gonflement de la partie concernée soit possible.

Lire la section sur l’implantologie en mise en charge immédiate.

  • À savoir

Le traitement implantaire que vous allez recevoir, c’est un investissement dans votre sourire et votre bien-être, il doit pouvoir durer le reste de votre vie.

Pour que cela soit possible, il est impératif d’en prendre soin de manière adéquate.

Vous aurez besoin de faire deux inspections par an et d’effectuer régulièrement un traitement hygiénique professionnel et des radiographies de contrôle.

Une hygiène quotidienne soignée est indispensable et nécessite non seulement le brossage de dents et des implants, mais aussi, obligatoirement, le nettoyage interdentaire (brosse et/ou fil dentaire).

Votre praticien vous donnera les instructions nécessaires pour un entretien efficace chez vous.

Le succès du traitement à long terme dépend en grande partie de vous et de votre manière de maintenir en permanence une bonne hygiène.

  • AUGMENTATION OSSEUSE

Connu sous l’acronyme anglais de Guided Bone Regeneration (GBR), elle comprend toutes les techniques et les procédures pour restaurer un volume d’os en vue d’une racine artificielle (implant).

La racine de la dent artificielle, comme la racine naturelle de la dent, a besoin d’un soutien adéquat, comme les fondations d’une maison ont besoin d’un terrain solide pour soutenir la construction (la dent).

Abonnez-vous à notre newsletter

Nous vous avons envoyé un e-mail et confirmons votre inscription à la newsletter. Merci!



En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer